• Leila

Levain quand tu nous tiens... Nâan indien revisité...

Le problème avec le levain, c'est qu'une fois qu'on s'y met, on ne pense plus qu'à ça.

De plus, comme il faut bien le nourrir quotidiennement, on en produit mathématiquement des quantités exponentielles, et on est donc bien obligés à un moment, de devenir créatif et d'explorer de nouvelles recettes pour écouler son stock.

On en arrive, sans trop l'avoir voulu, à "pervertir" quelques recettes traditionnelles et à y introduire en douce, un peu de levain... "allez pour voir" ... !

Aujourd'hui on y va fort : on invite le levain... dans une recette de nâan indien !

Mais rassurez-vous : on ne la partagerait pas si on n'avait pas été BLUFFES (rien de moins) par le résultat !

Le nâan indien fait partie de ces pains qui, comportant du yaourt, ont une douceur et un moelleux particuliers. Cela nous paraissait intéressant de voir si la douceur aigrelette du yaourt pouvait faire bon ménage avec l'acidité d'un levain : pari réussi ! L'hybridation entre la tradition boulangère française... et le pain signature de ce pays-continent qu'est l'Inde... donne un résultat délicieux dont vous nous direz des nouvelles...



Ingrédients pour 8 petits nâans

  • 500 g de farine T55

  • 1 yaourt

  • 1 c. à soupe d'huile

  • 160 g d'eau

  • 10 g de sucre

  • 10 g de sel

  • 10 g de bicarbonate de soude

  • 200 g de levain liquide en pleine forme

  • Pour garnir : 2 c. à soupe de Ghee, 1 petite gousse d'ail et 2 c. à soupe de coriandre hachée

Matériel nécessaire
  • Robot pour pétrir (ou : huile de coude !)

  • Bol de taille moyenne

  • Torchon

  • Poêle avec couvercle

  • Facultatif : découpe-pâte

  • Presse-ail et petit bol pour préparer la garniture

  • Pinceau de cuisine

Cette recette ne nécessite pas de four.

Préparation des nâans indiens au levain

1- Assembler tous les ingrédients dans la cuve d'un robot et pétrir 8 minutes.


2- Couvrir d'un torchon humide et laisser reposer à température ambiante pendant 3 heures.


3- Bouler, transférer dans un bol, fariner très légèrement, et recouvrir d'un torchon humide. Conserver au réfrigérateur pendant au moins 6h (ou toute la nuit).


4- Préparation de la garniture : faire fondre le ghee, ajouter l'ail réduit en purée, et la coriandre hachée.


5- Diviser en 6 à 8 portions et avec des doigts farinés, étirer chaque portion pour former un disque ou un triangle ou la forme de votre choix, d'une épaisseur de 8 mm environ (le nâan va considérablement gonfler à la cuisson, il sera sec s'il est trop épais).


6- Mettre à chauffer la poêle à couvert à feu vif. Huiler légèrement avec un papier essuie-tout imbibé d'huile. Baisser le feu.



7- Cuire les nâans un par un : disposer dans la poêle, enfoncer le bout des doigts sur toute la surface comme pour y laisser des empreintes (cela stimule l'apparition de belles bulles !!). Couvrir immédiatement avec le couvercle pour garder chaleur et humidité et ainsi favoriser la pousse. Au bout de 30 secondes environ, retourner, badigeonner de ghee à l'ail et à la coriandre, refermer à nouveau. Réserver et poursuivre la cuisson des autres nâans. Badigeonner l'autre face pendant que le nâan suivant cuit...



Quelques petites variantes à explorer :
  • finaliser la cuisson à même la flamme, pour plus de croustillant et un aspect plus contrasté

  • craquer pour le cheese-nâan "à l'occidentale" : dans chaque portion de pâte étirée à la main, incorporer une portion de vache-qui-rit, refermer en soudant bien, bouler avec délicatesse, et abaisser en douceur au rouleau à pâtisserie. Cuire.



58 vues

© 2020 par MAPP - Le Monde à Portée de Pain, association loi 1901

Créé avec Wix.comUtilisation  |   Confidentialité